Accueil Société Régions Bruxelles

Près de 20.000 lobbyistes travaillent à Bruxelles

Pour certains ils font flamber les prix de l’immobilier. Pour d’autres, ils permettent à Bruxelles d’être autre chose qu’une petite ville de province française. La Région tente d’y voir plus clair. Série 1/5.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Bruxelles, capitale de l’Europe. Une évidence pour le monde entier. Seulement, la relation entre les deux entités est parfois difficile à évaluer. Si certains critiquent la présence d’institutions internationales qui feraient flamber les prix de l’immobilier, d’autres aiment à rappeler que Bruxelles ne ressemblerait qu’à une petite ville de province française sans la présence des institutions.

Afin de tenter de mieux évaluer l’impact de l’Europe mais également des institutions internationales comme l’Otan, la Région bruxelloise a voulu mener une étude chiffrée. La tâche n’a pas été évidente car les données fiables manquent souvent et sont éparpillées dans différents services. Ainsi l’étude « Bruxelles-Europe en chiffres » clarifie l’importance d’une politique bruxelloise à destination de l’international.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs