Accueil Économie Mobilité

Thalys et Eurostar vont faire TGV commun

Les deux opérateurs de trains à grande vitesse, dans lesquels la SNCF est majoritaire, lancent un projet de rapprochement. Que pourraient y gagner les consommateurs ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Même pour les TGV, dans le ferroviaire, tout est lent. Donc quand la SNCF, l’actionnaire largement majoritaire de Thalys et d’Eurostar, officialise le projet de « rapprochement » entre les deux opérateurs de trains à grande vitesse, même si elle l’appelle « Green Speed », il ne faut pas s’attendre à une révolution rapide. Les conseils d’administration des différents partenaires, dont la SNCB (elle détient 40 % de Thalys et 5 % d’Eurostar), ont été informés ce vendredi de l’essentiel du projet. Les détails concrets devraient être présentés dans les douze prochains mois, environ, et les conseils d’administration devraient donner un feu vert définitif dans les 18 à 24 mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michiels Laurence, vendredi 27 septembre 2019, 18:30

    Les brexiters seraient ravis de voir disparaitre la marque "eurostar". :)

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs