Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Huitième fois en cinq ans: la terrible statistique concernant les retours de blessures de Vincent Kompany

Une nouvelle fois blessé face au Beerschot, ce n’est pas la première fois que le défenseur d’Anderlecht rechute en revenant à la compétition.

Temps de lecture: 2 min

Vincent Kompany manquera deux à trois semaines de compétitions, dont les rencontres avec les Diables rouges, suite à sa rechute lors du match de Coupe de Belgique opposant Anderlecht au Beerschot. Le capitaine bruxellois est en effet sorti après moins d’une demi-heure de jeu, alors qu’il effectuait son retour, quatre semaines après avoir été touché au même ischio-jambiers face à Genk.

Un come-back manqué, loin d’être le premier pour l’ancien capitaine des Diables, qui a vécu une situation similaire à huit reprises (!) lors des cinq dernières années.

Le 13 décembre 2014 tout d’abord. Déjà blessé aux ischio-jambiers, Vincent Kompany refoulait les pelouses face à Leicester, avec Manchester City. 77 minutes plus tard, il rechutait déjà. Une fois de plus, les ischios.

Un peu plus d’un an plus tard ensuite, le 26 décembre 2015, Kompany quittait le terrain face à Sunderland, 9 minutes seulement après son retour d’une blessure au mollet.

Le 19 avril 2016, même chanson. Cette fois, Kompany disputait les 90 minutes face à Newcastle, avant que son mollet ne le lâche une fois supplémentaire.

La fin de l’année 2016 a probablement été le passage le plus compliqué de la carrière de l’ancien Cityzen. Le 21 septembre, face à Swansea, l’international belge descendait sur blessure en toute fin de match, après 90 minutes pourtant bien maîtrisées. Le 9 novembre, de retour suite à un problème à l’aine, il n’avait finalement pas pu prendre part à la rencontre des Diables rouges face aux Pays-Bas, la faute à une contracture précédant le coup d’envoi, alors que son nom figurait sur la feuille de match. Nouveau coup du sort trois jours plus tard face à Crystal Palace, lorsque Vince The Prince entrait en collision avec son gardien Claudio Bravo. Résultat : une blessure au genou, et six semaines d’absence. Il fallait alors attendre le 28 janvier 2017 pour le revoir jouer, face à la même équipe des Eagles. Après la rencontre, terrible constat pour Vincent Kompany, blessé une nouvelle fois.

Huit retours manqués en cinq ans, donc, pour le défenseur anderlechtois, à nouveau sur la touche suite à sa rechute face au Beerschot ce mercredi en Coupe de Belgique.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb