Formule 1: Charles Leclerc signe sa 4e pole d’affilée au Grand Prix de Russie

©AFP
©AFP

Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a décroché au Grand Prix de Formule 1 de Russie samedi sa quatrième pole position en autant de courses depuis la trêve estivale et la sixième en 2019.

Sur l’Autodrome de Sotchi dimanche, il prendra le départ aux côtés du Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), leader du classement des pilotes, et devant son équipier allemand Sebastian Vettel et le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes), pourtant 5e des qualifications.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), 4e, a en effet écopé d’une pénalité de cinq places sur la grille pour un changement de moteur au-delà du quota autorisé par saison.

Ferrari et Mercedes appliqueront en course des stratégies décalées, les rouges prenant le départ en pneus tendres, plus rapides mais moins durables, et les Flèches d’argent en pneus medium, moins rapides mais plus durables.

L’Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren) a signé le 6e chrono des qualifications, devant l’Allemand Nico Hülkenberg (Renault), le Britannique Lando Norris (McLaren) et le Français Romain Grosjean (Haas). Tous les quatre gagneront une position sur la grille grâce à la pénalité de Verstappen.

L’Australien Daniel Ricciardo (Renault) s’est lui qualifié 10e et s’élancera à la même place.

Auteur du 11e temps, le second Français, Pierre Gasly (Toro Rosso), est également pénalisé de cinq places sur la grille, pour les mêmes raisons que Verstappen.

Le Thaïlandais Alexander Albon (Red Bull) est parti à la faute dès la première partie des qualifications (Q1) et l’arrière de sa monoplace a heurté les barrières, occasionnant des dégâts visibles. Il s’en sort du coup avec une maigre 18e position au départ.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous