Accueil Sports Athlétisme

Mondiaux d’athlétisme: l’Américain Christian Coleman remporte la médaille d’or du 100 m (vidéo)

Il a devancé son compatriote Justin Gatlin et le Canadien Andre De Grasse.

Temps de lecture: 2 min

L’Américain Christian Coleman a justifié son statut de favori du 100 mètres en remportant la médaille d’or grâce à un temps de 9.76, son nouveau record personnel et meilleure performance mondiale de l’année, samedi soir aux Mondiaux d’athlétisme de Doha (Qatar).

L’Américain Justin Gatlin, 37 ans et champion du monde en titre, a pris la médaille d’argent en 9.89. Le Canadien Andre De Grasse a décroché le bronze grâce à un nouveau record personnel en 9.90.

C’est devant une assistance très clairsemée que s’est disputé le premier titre mondial de l’hectomètre après l’ère Usain Bolt, parti à la retraite au terme des Mondiaux de Londres en 2017.

Favori après avoir dominé de la tête et des épaules séries et demi-finales, Coleman a ponctué d’un titre mondial une saison 2019 agitée. En effet, le natif d’Atlanta a été menacé d’une suspension à la suite de trois manquements à ses obligations de localisation pour des contrôles antidopage, finalement non sanctionnés pour une question de date.

Coleman, 23 ans et médaillé d’argent à Londres, a apporté aux Etats-Unis un 10e titre mondial sur la distance, après les sacres de Carl Lewis (3), Maurice Greene (3), Justin Gatlin (2) et Tyson Gay (1).

Gatlin a lui marqué l’histoire en devenant le premier sprinteur à remporter cinq médailles mondiales dans une des épreuves phares de l’athlétisme. Outre ses deux titres (2005, 2017), l’Américain compte désormais trois deuxièmes places (2013, 2015 et 2019).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lange Daniel, dimanche 29 septembre 2019, 11:33

    Quant au cas "Coleman" qui ose demander des excuses à sa fédération, là aussi la victoire de l'argent, de la loi du plus fort en "justice" mais là aussi le miracle n'a pas lieu. Une victoire sans âme dans un stade identique.Pendant ce temps là la Russie est toujours exclue peut être un peu à raison à l'argent s'ajoute les lois de la politique moderne et du Système qui nous dit qui sont les "gentils" qui sont les "méchants".

  • Posté par Lange Daniel, dimanche 29 septembre 2019, 11:29

    Remarquable, cette finale disputée dans un stade vide avec un tour d'honneur surréaliste. Le Quatar impressionnant de technologie, de poudre aux yeux de bling bling mais sans âme, déshumanisé à tout point de vue juste l'exemple où l'argent achète tout mais finalement le miracle n'a pas lieu. Imaginez Bolt dans ce temple " moderne".

  • Posté par Tanghe Michel, samedi 28 septembre 2019, 22:52

    Christian Coleman, qui s'est soustrait à 3 reprises à un contrôle antidopage… Les avocats américains font des miracles pour la bannière étoilée…

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb