Plus de 1.500 participants à une marche pour les réfugiés à Louvain

Plus de 1.500 participants à une marche pour les réfugiés à Louvain
Belga

Plus de 1.500 personnes ont pris part dimanche matin à la quatrième édition de la marche de 40 km en faveur des réfugiés, organisée à Louvain par l’association flamande Vluchtelingenwerk Vlaanderen, a indiqué son directeur Rein Antonissen. «Ce record constitue un signal important adressé au prochain gouvernement flamand», dont les négociateurs N-VA, CD&V et Open VLD planchaient toujours dimanche matin sur un accord de coalition. «Il faut investir dans l’éducation et le logement de ceux qui ont dû fuir leur pays, et ainsi supprimer les obstacles à leur intégration», a estimé Antonissen.

Des personnalités comme Dries Mertens, le groupe de musique Daan ou encore la championne de cross-country Imana Truyers étaient au rendez-vous.

L’initiative a également reçu le soutien du bougmestre SP.A de la ville, Mohamed Ridouani, qui a insisté, «en ces temps de polarisation et d’extrémismes», sur l’importance de la solidarité «envers des personnes qui ont un besoin urgent d’espoir».

Les participants, sponsorisés, ont récolté ensemble plus de 322.000 euros. Ces fonds seront reversés à des projets de soutien aux réfugiés, comme l’accompagnement à l’emploi par un tuteur ou le financement d’organisations d’aide aux réfugiés. Lors de l’édition précédente, 1.100 personnes avaient collecté 254.000 euros.

Ensemble, les marcheurs de la Refugee Walk de Louvain ont parcouru environ 60.000 km, un chiffre que Vluchtelingenwerk Vlaanderen transmettra au Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). Ce dernier espère atteindre les deux milliards de kilomètres afin de représenter la distance parcourue chaque année dans le monde par les personnes réfugiées.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Ahmed Laaouej est le nouveau patron du PS bruxellois, il a battu de justesse Rachid Madrane. © Hatim Kaghat, Belga.

    Ahmed Laaouej patron d’un PS bruxellois déchiré

  2. Yassine Cheikhi et Mohamed Botachbaqut, les deux djihadistes belges qui se sont évadés d’une prison kurde.

    Rapatriement de djihadistes belges: «Aucune décision allant dans ce sens» n’est parvenue aux autorités

  3. Le statut de «
PMR
» s’applique aux personnes en chaise roulante, aux malvoyants, aux femmes enceintes et aux personnes encombrées par un landau, un colis ou un bagage.

    Pour les personnes à mobilité réduite, prendre les transports en commun, une vraie galère

La chronique
  • Hommage à la Catalogne

    Avant d’écrire 1984 (qui terrifie par son incroyable actualité), George Orwell avait participé à la guerre d’Espagne, plus particulièrement aux batailles livrées en Catalogne en 1936-1937 face aux troupes franquistes. Ceux qui s’intéressent à l’actualité politique catalane feraient bien de se plonger dans son Hommage à la Catalogne (republié chez 10/18), qui livre encore quelques clés pour comprendre cette région singulière et ses rapports avec le reste de l’Espagne.

    Ainsi, cette phrase : « Dans cette guerre, on eût dit que c’était toujours à qui manquerait l’autre ». N’est-ce pas un résumé laconique mais implacable de l’incompréhension historique entre l’Espagne et sa région la plus remuante et de l’échec des gouvernements successifs de Madrid et de sa justice ?

    Un pouvoir central qui privilégie systématiquement à la politique de la main tendue celle de la main sur la figure.

    L’Espagne, devenue...

    Lire la suite