Accueil Société

SOS Jeunes face au dilemme des migrants mineurs

Le hub humanitaire fête ses deux ans. Depuis le début de l’année, un nouveau partenaire tente d’accompagner au mieux les mineurs du parc Maximilien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Une deuxième bougie pour le hub humanitaire, le centre de services (médicaux, sociaux…) créé par les associations pour venir en aide aux migrants en transit du parc Maximilien. Le temps passant, le hub a tenté d’affiner son offre pour répondre aux besoins des publics plus vulnérables, souvent plus difficiles à atteindre : les femmes et les mineurs d’âge, notamment. Depuis fin 2018, SOS Jeunes est ainsi venu compléter le dispositif. Ce service d’aide aux jeunes en milieu ouvert (AMO), financé par l’Aide à la jeunesse, tente d’accompagner et d’informer les mineurs sur la spécificité de leurs droits.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs