Accueil Monde Europe

Elections législatives en Autriche: l’extrême droite se prépare à l’opposition

L’extrême droite et les conservateurs autrichiens du parti ÖVP ont gouverné ensemble jusqu’en mai dernier, au sein d’une coalition qui a éclaté lorsque des scandales de corruption ont éclaboussé le FPÖ.

Temps de lecture: 2 min

Le parti autrichien d’extrême droite FPÖ a écarté dimanche une nouvelle participation à une coalition gouvernementale avec les conservateurs de Sebastian Kurz, après avoir été désavoué par les électeurs aux législatives.

« Nous nous préparons à l’opposition », a indiqué aux journalistes le chef du FPÖ Norbert Hofer, « pas ravi » du résultat du scrutin et qui souhaite « reconstruire » le FPÖ.

L’extrême droite et les conservateurs autrichiens du parti ÖVP ont gouverné ensemble de décembre 2017 au mois de mai dernier, au sein d’une coalition qui a éclaté lorsque des scandales de corruption ont éclaboussé le FPÖ, après seulement dix-huit mois de mandat.

En troisième position, selon les premières estimations

Arrivée en troisième position, selon les projections des sondeurs, avec environs 16 % des suffrages, l’extrême droite a perdu dix points par rapport au précédent scrutin, sanctionnée par une partie de son électorat traditionnel.

Le parti chrétien-démocrate ÖVP de Sebastian Kurz est arrivé largement en tête des élections anticipées, améliorant même son score d’il y a deux ans. Outre le FPÖ, la droite a la possibilité arithmétique de s’allier avec les sociaux-démocrates, arrivés en seconde position, ou les Verts qui enregistrent une forte poussée.

La coalition droite-extrême droite a volé en éclat après la diffusion le 17 mai d’une vidéo piège tournée en 2017 sur l’île d’Ibiza, aux Baléares, montrant l’ancien chef du FPÖ, Heinz-Christian Strache, proposer des marchés publics à une fausse oligarque russe en échange de fonds occultes.

M. Strache avait dans la foulée démissionné de son poste de vice-chancelier ainsi que de ses fonctions à la tête du parti.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par winkler ulrich, dimanche 29 septembre 2019, 21:13

    L'exemple à suivre : Les nazillons et populistes dehors !

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une