Accueil Léna

Le bœuf de Kobe, la viande au chrysanthème d’or

Depuis l’ouverture du marché du bœuf de Kobe à l’international, en 2012, l’entrepreneur monégasque Riccardo Giraudi a été désigné comme l’importateur exclusif pour toute l’Europe. Un privilège rare. Nous l’avons suivi au Japon où il rencontre régulièrement les producteurs de la viande la plus prisée au monde.

Avec LéNA, retrouvez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

On ne naît pas bœuf de Kobe. On le devient en mourant. » Debout au milieu de l’immense chambre froide du Wagyu Master Meat Center à Himeji, au Japon, Riccardo Giraudi observe avec une fascination teintée d’excitation une dizaine d’hommes en blouse blanche s’affairer autour de carcasses suspendues au plafond. Munis de réglettes, de loupes, de lampes torches et d’une sorte de long tisonnier, ils cheminent par une petite passerelle qui circule entre les dépouilles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Poels Jean-pierre, lundi 7 octobre 2019, 17:22

    Pur snobisme!

  • Posté par Lefebvre Marianne, samedi 5 octobre 2019, 11:24

    Belle hérésie écologique à l'heure où l'on se bat contre les comportements climatiques non éthiques !!! Empreinte écologique maximum pour une gourmandise d'égoïstes

  • Posté par Esquenet Alexandre, lundi 30 septembre 2019, 18:11

    Go végétarien.

  • Posté par Cojo Sébastien, lundi 30 septembre 2019, 21:20

    Go impale yourself on a cucumber...

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs