Accueil Sports Athlétisme Euro - Mondiaux

Nafi Thiam: «Ce n’est pas parce que je gagne que ça tombe du ciel»

Avant d’entrer en mode concentration pour son heptathlon de mercredi et jeudi, aux Mondiaux d’athlétisme de Doha, la championne olympique, du monde et d’Europe a fait le point. En regrettant l’excès d’optimisme à son égard.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 8 min

L’heure H arrive à grands pas pour Nafi Thiam. Ce mercredi, elle entamera ses sept travaux dans le stade Khalifa de Doha avec l’objectif de « faire le mieux possible », comme elle le dit régulièrement. Après ses victoires aux Jeux de Rio 2016, aux Mondiaux de Londres 2017 et à l’Euro de Berlin 2018, on la sent déterminée mais également un peu irritée par le fait que tout le monde s’attend à ce qu’elle n’ait qu’à paraître pour gagner. Elle l’a expliqué ce lundi.

Nafi, pour la première fois de votre carrière, vous vous présentez en tenante du titre. Est-ce que cela change quelque chose pour vous ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Euro - Mondiaux

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs