Flandre: le gouvernement impose une «clause de néerlandais» pour bénéficier d’un subside

Flandre: le gouvernement impose une «clause de néerlandais» pour bénéficier d’un subside
Belga

Les règlements de subsides en Flandre et de conventions de collaboration avec les autorités régionales seront soumis à une « clause de néerlandais » prévoyant « l’usage actif du néerlandais » pour les projets concernés, « au moins dans la communication vers le public », peut-on lire dans l’accord de gouvernement.

Cette disposition confirme la volonté de la coalition N-VA, CD&V et Open Vld de renforcer l’identité flamande à travers la langue néerlandaise, comme cela est aussi perceptible dans l’enseignement ou dans le parcours d’intégration. Les autorités locales devront aussi appliquer une telle clause, selon l’accord gouvernemental.

Sur le même sujet
PolitiqueN-VA
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM-POLITICS-GOVERNMENT-ROYALS-G59FB9OEQ.1

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, et son homologue autrichien Andreas Mattha ont célébré ce lundi l’arrivée du premier train de nuit reliant Vienne et Bruxelles.

    Retour des trains de nuit en Belgique: une solution du passé pour l’avenir ?

  3. «
Le Mercosur vend l’Amazone
», dénonçaient des opposants à l’accord lors d’une manifestation devant l’ambassade du Brésil en Belgique en août dernier.

    Unanimité wallonne contre le traité Mercosur

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite