Flandre: le gouvernement durcit les règles pour la reconnaissance des mosquées

Flandre: le gouvernement durcit les règles pour la reconnaissance des mosquées
Belga

Les communautés religieuses, dont les mosquées, qui souhaitent être reconnues et bénéficier d’un financement public en Flandre devront dorénavant se soumettre à une période d’examen de quatre ans, prévoit le nouvel accord de majorité flamand dont les détails ont été rendus publics mardi. Objectif affiché : assurer une plus grande transparence de leur mode de financement et prévenir les influences de l’étranger. L’éventail de sanctions possibles sera aussi élargi en cas de contravention.

La reconnaissance des mosquées est un point litigieux entre les partis politiques flamands depuis plusieurs années déjà, illustré notamment par le cas de la mosquée Al Ishaan, dans la banlieue de Louvain, qui n’a toujours pas été tranché. Le gouvernement Jambon Ier entend également examiner les mesures utiles à prendre pour aider les personnes qui souhaitent quitter une religion, mais renoncent en raison de possibles représailles.

Une attention particulière à la langue néerlandaise

Les écoles qui souhaiteront être reconnues (et subsidiées) à l’avenir devront garantir le respect des droits humains et fondamentaux. Le protocole actuel entre la Sûreté de l’Etat et l’enseignement flamand sera renforcé, avec un accent particulier mis sur le partage des données pour lutter contre le radicalisme. Le nouveau gouvernement flamand entend également imposer la neutralité à tous les enseignants et personnel des écoles provinciales et de la Communauté flamande. Aucun signe convictionnel ne sera toléré.

Enfin, le chapitre société de l’accord de gouvernement flamand accorde une attention particulière à la langue néerlandaise, vecteur de lien mais aussi d’autonomie, selon lui. Tous les accords de subsidiation avec des associations ou autres contiendront ainsi à l’avenir des clauses relatives à l’usage du néerlandais, notamment pour la communication de celles-ci vers le public.

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  2. PHOTONEWS_10798099-022

    Le PS bruxellois a osé exclure Emir Kir

  3. Conner Rousseau ne porte pas un pull à capuche uniquement pour une question de confort. Le président du SP.A a lancé sa propre ligne de vêtements au profit des centres de préventions pour le suicide. Ces derniers sont menacés par les mesures d’économies du gouvernement flamand. © Pierre-Yves Thienpont.

    Conner Rousseau (SP.A) au «Soir»: «Des élections? Ce serait la fin de la Belgique!»

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite