Accueil Économie Entreprises

Mithra s’allie au numéro 2 de la contraception aux Etats-Unis

L’entreprise a annoncé mardi avoir conclu un accord de commercialisation avec Mayne Pharma, le numéro deux des contraceptifs oraux aux Etats-Unis. Elle table, dans un scénario pessimiste, sur un chiffre d’affaires de 4,5 milliards.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

La nouvelle, dans l’air depuis la célébration de son 20e anniversaire, en septembre, était très attendue par les analystes : le spécialiste liégeois de la santé féminine, Mithra, a conclu un accord de licence et d’approvisionnement aux Etats-Unis de sa pilule contraceptive Estelle (son produit phare, à base de l’hormone estetrol), avec Mayne Pharma. Soit, le deuxième fournisseur de contraceptifs oraux outre-Atlantique depuis qu’il a récupéré le portefeuille de génériques de Teva en 2016. L’entreprise avait tenu le monde de la biotech en haleine mardi matin avec l’annonce de la suspension de son titre à la Bourse de Bruxelles. A sa reprise, il a immédiatement bondi de 8 %.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs