Onze équipes cyclistes portent plainte contre l’UCI

@News
@News

Le groupement Velon, qui réunit onze équipes WorldTour, a annoncé mardi avoir déposé une plainte antitrust auprès de la Commission européenne contre l’Union cycliste internationale (UCI), l’autorité qui dirige son sport.

Velon, qui dit être confrontée à un « refus de dialogue constructif » par l’UCI, accuse la fédération internationale d’avoir cherché « à favoriser (s)es intérêts commerciaux au détriment des équipes ».

« L’UCI a utilisé son pouvoir réglementaire et son influence politique pour tenter de bloquer les activités commerciales de Velon et des équipes de manière incorrecte et illégale », estime le groupement à propos des Hammer Series, des courses exhibitions que Velon tente en vain depuis 2017 de développer.

Les Hammer Series, au format inédit (trois jours de course à l’adresse de différentes catégories de coureurs) et au mode de classification complexe, privilégient l’aspect collectif du cyclisme, jusqu’à supprimer le classement général individuel. Sans parvenir à convaincre jusqu’à présent public et médias.

Dans son communiqué, Velon a mis également en cause la procédure d’adoption par l’UCI de nouveaux règlements techniques « sans consultation des parties prenantes du sport, même avec sa propre commission de lutte contre la fraude en matière d’équipement et de technologie ».

L’UCI a déclaré n’avoir pas reçu notification « du dépôt de la plainte (…) Si cela devait être le cas, elle prendrait alors les dispositions nécessaires, dans les formes appropriées ».

« Conformément à sa mission, l’UCI continuera à travailler à la mise en oeuvre de la nouvelle organisation du cyclisme sur route professionnel masculin, avec toutes ses parties prenantes et dans l’intérêt de chacune d’entre elles », a ajouté la fédération dirigée par David Lappartient.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous