Soirée cauchemardesque pour Courtois face à Bruges: après avoir encaissé deux buts, il est remplacé par Areola au Real Madrid (vidéos)

@AFP
@AFP

Soirée pleine de surprises à Madrid où le Real était mené 0-2 à la pause face au FC Bruges dans cette rencontre de Ligue des champions. C’est Dennis qui a planté les deux roses brugeoises lors du premier acte (0-2).

Après le repos, le gardien de but belge Thibaut Courtois n’est pas remonté sur le terrain. Zidane l’a remplacé par Areola. Pour quelle raison ? Difficile à dire à cet instant car il n’est pas responsable sur les deux buts brugeois.

Courtois serait sorti en raison de problèmes d’estomac selon la « Onda Cero ».

« Information importante confirmée par le clan Courtois : le portier était malade (soucis gastriques) avant le match. Il a souffert de fièvre et d’étourdissements pendant la 1ère mi-temps. Pas de blessure », a ensuite précisé Vincenzo Ciuro.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le duo d’informateurs, Joachoim Coens et Gerorges -Louis Bouchez, à leur arrivée chez le roi ce lundi.

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, et son homologue autrichien Andreas Mattha ont célébré ce lundi l’arrivée du premier train de nuit reliant Vienne et Bruxelles.

    Le train de nuit est sur la bonne voie

  3. «
Le Mercosur vend l’Amazone
», dénonçaient des opposants à l’accord lors d’une manifestation devant l’ambassade du Brésil en Belgique en août dernier.

    Unanimité wallonne contre le traité Mercosur

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite