Le Bayern Munich humilie Tottenham (2-7): découvrez tous les résultats en Ligue des champions de la soirée

Après la rencontre entre le Real Madrid et le FC Bruges (2-2), la soirée a été encore bien plus spectaculaire.

Groupe A

Galatasaray (Tur) – PSG (Fra) 0-1

Vainqueur du Real Madrid lors de la première journée, le Paris Saint-Germain a éprouvé plus de difficultés sur le terrain de Galatasaray. Avec Thomas Meunier titulaire et qui a joué 90 minutes, les Parisiens ont dû attendre la deuxième période avant d’ouvrir le score via Icardi (52e). Un avantage d’un but que le PSG allait conserver jusqu’au coup de sifflet final. Avec un 6 sur 6, Paris occupe la tête du groupe A devant Bruges (2 points), le Real Madrid (1 point) et Galatasaray (1 point). Les Brugeois ont mené 0-2 au Real avant de se faire rejoindre : 2-2 au coup de sifflet final.

Le but

0-1 (Icardi)

Groupe B

Tottenham – Bayern Munich 2-7

Le Bayern Munich a réalisé le carton de la soirée en s’imposant 2-7 à Tottenham, avec Vertonghen et Alderweireld sur le terrain pendant tout le match. La rencontre démarrait sur les chapeaux de roues. Après deux tentatives manquées, Son trompait Neuer après douze minutes du jeu. La réaction bavaroise ne se faisait pas attendre et trois minutes plus tard, Kimmich remettait les deux équipes à égalité. Juste avant le repos, Lewandowski mettait le Bayern aux commandes d’une frappe à l’entrée du rectangle (45e).

En confiance, le Bayern poursuivait sur sa lancée après la pause et Gnabry, sur un exploit individuel, plantait le troisième but munichois (53e) avant de faire 1-4 quelques secondes plus tard (55e). La rencontre s’emballait et Kane relançait le suspense depuis le point de penalty (61e). Finalement, Gnabry réalisait le parfait coup du chapeau en fixant la marque à 2-5 (83e) puis Lewandowski plantait le sixième but bavarois (87e). Gnabry s’offrait ensuite un quadruplé pour corriger les Spurs en inscrivant le 2-7 (88e).

Les buts

1-0 (Son)

1-1 (Kimmich)

1-2 (Lewandowski)

1-3 (Gnabry)

1-4 (Gnabry)

2-4 (Kane sur pen)

2-5 (Gnabry)

2-6 (Lewandowski)

2-7 (Gnabry)

Etoile Rouge (Ser) – Olympiacos (Grè) 3-1

L’Etoile Rouge de Belgrade a battu l’Olympiakos (3-1). Semedo (37e) avait ouvert le score pour les Grecs avant que Vulic n’égalise (62e). Milunovic (87e) et Bokaye (90e) offraient ensuite les trois points aux Serbes en fin de match.

Les buts

0-1 (Semedo)

1-1 (Vulic)

2-1 (Milunovic)

3-1 (Boakye)

Groupe C

Atalanta (Ita) – Shakhtar Donetsk (Ukr) 1-2

Sechée au Dinamo Zagreb il y a deux semaines (4-0), l’Atalanta prenait le meilleur départ dans la partie et ouvrait la marque via Zapata (28e). Seulement, le Shakhtar réagissait rapidement et égalisait peu avant le repos via Junior Moraes (41e). Alors que l’on se dirigeait tout droit vers un partage dans cette rencontre équilibrée, Solomon donnait la victoire aux Ukrainiens dans les arrêts de jeu (90+5e). Timothy Castagne, qui a joué les 90 minutes, et l’Atalanta subissent donc une deuxième défaite de rang avant d’affronter deux fois Manchester City.

Les buts

1-0 (Zapata)

1-1 (Moraes)

1-2 (Solomon)

Manchester City (Ang) – Dinamo Zagreb (Cro) 2-0

Manchester City, sans Kevin De Bruyne blessé à l’aine, a souffert contre le Dinamo Zagreb. Les Citizens ont multiplé les occasions et ont finalement trouvé la mire via Sterling à 25 minutes du terme. Dans les arrêts de jeu, Foden assurait le succès des Skyblues (95e).

Les buts

1-0 (Sterling)

2-0 (Foden)

Groupe D

Lokomotiv Moscou (Rus) – Atlético Madrid (Esp) 0-2

Les Colchoneros étaient bien plus réalistes. L’Atlético l’a emporté au Lokomotiv Moscou avec des buts de Joao Felix (48e) et Thomas (58e).

Les buts

0-1 (Joao Félix)

0-2 (Thomas)

Juventus (Ita) – Bayer Leverkusen (All) 3-0

La Juventus s’est facilement imposée contre Leverkusen grâce à des buts d’Higuain (17e), Bernardeschi (62e) et Ronaldo (88e)

Les buts

1-0 (Higuain)

2-0 (Bernardeschi)

3-0 (Ronaldo)

Le classement des différents groupes

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belgaimage-134610663-full

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    Cette fois, Charleroi ne veut plus se louper

  • ©News

    Par Stéphane Vande Velde et Vincent Joséphy

    Anderlecht

    Van Crombrugge - Mignolet, choc à distance dans le Topper

  • ©News

    Par Young Kruyts

    Diables rouges

    Christian Kabasele au «Soir»: «J’ai toujours eu confiance en mes qualités»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  2. PHOTONEWS_10798099-022

    Le PS bruxellois a osé exclure Emir Kir

  3. Conner Rousseau ne porte pas un pull à capuche uniquement pour une question de confort. Le président du SP.A a lancé sa propre ligne de vêtements au profit des centres de préventions pour le suicide. Ces derniers sont menacés par les mesures d’économies du gouvernement flamand. © Pierre-Yves Thienpont.

    Conner Rousseau (SP.A) au «Soir»: «Des élections? Ce serait la fin de la Belgique!»

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite