Accueil

Des maillots qui valent de l’or

Vilebrequin séduit les hommes (et les femmes) depuis 1971. La marque tropézienne poursuit son ascension haut de gamme avec des shorts de bain brodés d’or et une collaboration avec le photographe italien Massimo Vitali.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

I l n’y a pas d’autre marque au monde qui soit à ce niveau-là de détail  ». La phrase qu’assène en souriant le CEO de Vilebrequin pourrait paraître présomptueuse. Dans la bouche de Roland Herlory, qui était à Bruxelles début juin pour l’ouverture d’une troisième boutique en Belgique (après Knokke et Anvers), elle sonne juste sincère. L’homme aux commandes de la marque de maillots de bain depuis 2012 a travaillé plus de 20 ans chez Hermès, où il se chargeait des commandes spéciales. Le niveau de finition et d’excellence du luxe, il connaît.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs