On peut raisonnablement craindre que la «
crise
» n’a pas encore atteint son paroxysme. Trop tôt pour l’autopsie…
ITALY-HEALTH-VIRUS
Giuseppe Conte, le chef du gouvernement italien
Plus de la moitié des répondants à notre sondage sont d’abord inquiets de voir mourir un membre de leur famille ou une de leurs connaissances.
BELGAIMAGE-162899537
Ursula von der Leyen, a officiellement présenté ses «
excuses
» aux Italiens. «
Nous sommes avec vous
», a-t-elle assuré.
Le Dr Anthony Demolin déplore que l’on ne puisse pas pratiquer les frottis de dépistage du coronavirus à plus grande échelle.
Une minute de silence à la mémoire des victimes du coronavirus a été observée mardi, devant toutes les mairies italiennes - ici, le maire de Milan, Giuseppe Sala.
Actuellement à Bozar, cette œuvre de 1989 de Keith Haring entendait alerter le public sur les dangers pouvant mener à la transmission du sida. Une œuvre qui garde tout son sens aujourd’hui à propos de la propagation du Covid 19
: «
L’ignorance entraîne la peur, le silence entraîne la mort
».
ITALY-HEALTH-VIRUS
Le président exhibe un graphique comparant deux courbes
: la plus sombre prédit de 1,5 à 2,2 millions de morts en cas de non-intervention, la seconde annonce de 100.000 à 240.000 morts si des mesures adéquates étaient prises. © Reuters.
TOPSHOT-SKOREA-HEALTH-VIRUS
ILLUSTRATIONS CORONA VIRUS HOSPITAL WEDNESDAY
Participation à un meeting de la Ligue, en mai dernier à Milan
: le Néerlandais Geert Wilders (à g.) et Marine Le Pen ont rejoint Matteo Salvini.
Palais royal
Isopix
Patient atteint du Covid-19 soigné aux soins intensifs de l’Hôpital Erasme, à Anderlecht.
Milan
Le Premier ministre portugais Antonio Costa visitait ce 30 mars un hôpital militaire de campagne monté par l’armée à Lisbonne.
53248587