Accueil Économie

Laurent Charlot (Shell): «Nous investissons pour permettre au marché du GNL de se mettre en place»

Le groupe pétrolier a ouvert sa quatrième station en Belgique permettant aux poids lourds de faire le plein de gaz naturel liquéfié.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Ce mercredi, c’est dans le port d’Anvers que le groupe Shell a inauguré sa quatrième station proposant du gaz naturel liquéfié (GNL) dans notre pays. Pour Laurent Charlot, directeur commercial BtoB de Shell Belux, cet investissement s’inscrit dans l’ambition du groupe de réduire son empreinte carbone et celle de ses clients de 20 % d’ici 2035 et de 50 % d’ici 2050. « Nous investissons dans différentes propositions d’énergies alternatives, notamment l’éolien, les biocarburants, la recharge électrique, le stockage du carbone ou encore les “nature base solutions”, c’est-à-dire l’annulation des émissions de nos clients à travers des propositions de reforestation », explique-t-il.

Le GNL fait partie de cet éventail ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs