Accueil Économie Finances

L’industrie mondiale flirte avec la récession

Si l’industrie allemande est entrée en récession, le ralentissement de l’activité touche la majorité des économies avancées et de nombreux pays émergents.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Les cinq grands instituts de conjoncture allemands ont revu en nette baisse leurs prévisions (1). Cette année, le PIB, outre-Rhin, devrait croître d’un petit 0,5 %, bien en deçà de la médiocre performance enregistrée en 2018 (1,5 %), après deux années de croissance supérieure à 2 %.

Cela confirme que le ralentissement du deuxième semestre de l’an passé n’était pas, comme on a voulu le croire, de nature essentiellement temporaire.

Au contraire, l’industrie allemande est entrée en récession et cette évolution affecte désormais le secteur des services aux entreprises, ont expliqué les cinq instituts dans un communiqué de presse publié ce mercredi matin.

Et c’est pourquoi les prévisions ne sont guère encourageantes. Certes, le rythme de croissance devrait légèrement accélérer au cours des deux prochaines années, à 1,1 % en 2020 et 1,4 % en 2021.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs