Accueil Société

La Flandre pose les prémices d’une scission de la Sécu

Le gouvernement flamand veut créer sa propre commission de planification médicale. Les francophones y voient une manœuvre pour forcer une scission de la sécurité sociale.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Il y a, dans les déclarations de politique régionale, des petites phrases qui veulent dire beaucoup. Le « Regeerakkoord » (accord régional) du gouvernement flamand 2019-2024 n’échappe pas à la règle. Ainsi, peu de francophones se sont émus des quelques lignes sur le quota de médecins (les fameux numéros Inami) glissées dans le chapitre dédié à l’enseignement supérieur. « La Communauté flamande dépend du gouvernement fédéral », (r)assurent en préambule les rédacteurs de l’accord. Avant de poursuivre : « En Flandre, nous continuons d’exiger une répartition correcte des numéros Inami entre les Communautés et le remboursement de l’excédent accumulé par la Communauté française dans le passé ». La chanson est aussi connue que Le plat pays de Brel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Ancion Eric, mercredi 2 octobre 2019, 20:08

    Bien vu!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs