Accueil Société

Bruxelles: le fond de l’air est… faux

En 2018, la Région bruxelloise a respecté les normes européennes de qualité de l’air. Mais elle profité du retrait de ses trois stations de mesure les plus polluées.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Les nouvelles sont bonnes, très bonnes, même, pour la qualité de l’air à Bruxelles. En 2018, la Région n’a enregistré aucun dépassement des normes européennes tant en particules fines que pour le dioxyde d’azote (NO2). C’est ce que l’on peut lire dans le rapport que la Belgique a adressé le 27 septembre à la Commission européenne comme chaque Etat membre doit le faire une fois par an à pareille époque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs