Accueil Monde France

Attaque à Paris: l’assaillant «n’avait jamais présenté de difficultés comportementales», selon Castaner

Quatre policiers ont été tués dans une agression à l’arme blanche perpétrée jeudi dans l’enceinte de la préfecture de police de Paris. L’assaillant a ensuite été abattu par les forces de l’ordre.

Temps de lecture: 2 min

L’homme qui a tué jeudi quatre fonctionnaires de la préfecture de police (PP) était un adjoint administratif qui n’avait « jamais présenté de difficulté comportementale », ni « le moindre signe d’alerte », a déclaré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Dans son « parcours meurtrier » qui s’est déroulé « entre 12h30 et 13h », ce fonctionnaire de catégorie C, employé au service informatique au sein de la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP), a tué à coups de couteau de cuisine une agent administratif et trois policiers.

Attaque à la préfecture de police de Paris: moment de recueillement à l’Assemblée nationale française

La femme de l’homme abattu après avoir tué quatre fonctionnaires de la préfecture de police jeudi a été placée en garde à vue, a annoncé le parquet de Paris.

Quelques minutes auparavant, le procureur de Paris, Rémy Heitz, avait annoncé qu’une perquisition était en cours au domicile de cet homme âgé de 45 ans, dans le cadre d’une enquête ouverte pour «homicides volontaires et tentatives d’homicides volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique».

Une source proche du dossier a précisé à l’AFP que l’assaillant s’était converti à l’islam il y a 18 mois.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs