Accueil L’archive

10 février 1998 : «Les deux Belges ont triomphé de l'enfer blanc »

Alain Hubert et Dixie Dansercoer sont arrivés cette nuit à 0 h 50, 99 jours après leur départ.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Il était minuit cinquante quand Alain Hubert et Dixie- Dansercoer ont été pris en charge par l'amiral commandant la base scientifique américaine de McMurdo. L'homme est venu à leur rencontre en «voiture». C'était le premier contact avec un être humain depuis leur départ du pôle Sud, le 6 janvier dernier. Ils s'en souviendront... Les aventuriers belges ont été invités à prendre connaissance des conditions d'hébergement réservées aux non-scientifiques. Vous avez droit à une douche, un repas et... un baraquement en bois, leur a-t-il expliqué.

Pas question, non plus, de s'embarquer à bord d'un avion C-130 destiné à rapatrier les scientifiques venus travailler à McMurdo pendant la belle saison. Pour avoir accès à cette facilité, il aurait fallu que l'expédition ait un caractère officiel et scientifique. Ce qui est pourtant partiellement le cas pour Alain Hubert et Dixie Dansercoer.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs