Accueil Belgique Politique

Paul Magnette au «Soir»: «Avec la N-VA, on n’est d’accord sur rien»

Le Carolo, seul candidat à la succession d’Elio Di Rupo, dévoile au « Soir » le programme de sa présidence. Et prend clairement position sur une coalition PS /N-VA.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Les militants socialistes se rendront aux urnes les 18 et 19 octobre. Paul Magnette, seul candidat, prendra les commandes au PS aussitôt. Pour quoi faire ? Il nous livre son programme de campagne, qui donne à voir son mandat présidentiel.

D’un mot, pourquoi vouloir devenir président du PS ?

Parce que j’ai envie de défendre l’idée du socialisme. À mon sens, la philosophie la plus juste et la plus efficace. Le bilan du néolibéralisme est catastrophique en termes de pauvreté, creusement des inégalités, épuisement de la planète. Le bilan du communisme est un désastre absolu. Partout où les socialistes et les sociaux-démocrates ont gouverné, on a des sociétés basées sur un système social fort, des services publics développés, des mécanismes de dialogue social, un investissement massif dans l’enseignement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Géradin Pierre, vendredi 4 octobre 2019, 14:27

    «Avec la N-VA, on s’est beaucoup vu. On n'est nulle part et d’accord sur rien». Ce n'est pas constructif de le proclamer en pleine crise gouvernementale qui pourrait dégénérer en crise de régime et en scission du pays. Elle est un parti séparatiste, mais c'est son droit. Entretemps, il n'est ni sage ni démocratique de fermer la porte, il faut admettre que la Flandre est plus nationaliste que les francophones et faire avec. Il faut faire la démonstration que le vivre ensemble, malgré des sensibilités très différentes, donne une plus-value.

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 4 octobre 2019, 16:34

    Evidemment, c'est ce que je dis depuis longtemps: La Belgique est bien plus que la simple addition de 2 cultures, mais bien la conjugaison de l'une part l'autre. C'est ce qui fait que la Belgique est totalement unique, et que la NVA s'emploie à détruire: mettre en évidence ce qui nous sépare et ignorer ce qui nous rassemble. Ce qui est inquiétant, c'est que le PS soit tombe dans le panneau, soit joue le même jeu. Je reste persuadé que le PS a un agenda confédéraliste caché, voir pire encore. Rien de ce que Magnette dit ne me rassure sur ce point: la Belgique va à sa fin, et le PS "joue avec" ou au mieux ne fait rien pour l'en empècher, au contraire.

  • Posté par SEIGNEUR YVES, vendredi 4 octobre 2019, 12:04

    " Les politiques doivent travailler à la compréhension réciproque et à la tolérance" .Voilà qui devrait être gravé sur les frontons des parlements... Ceci devrait être la devise de tous et relier chacun à son humanité .

  • Posté par Rousseau Michel, vendredi 4 octobre 2019, 11:17

    Super ! Bravo Magnette ! Tu es déjà un homme d'Etat ! On revotera au fédéral, c'est sûr ! A moins d'un sursaut en Flandre... qui n'est peut-être pas impossible !?. Ma suggestion d'une Flandre indépendante, Bruxelles Capitale indépendante et la Wallonie rattachée à la France sous statut autonome à l'image de la Corse et de la Bretagne... Le lien avec la France... l'unité linguistique, culturelle, évidemment ! Idée qui n'est pas neuve, d'ailleurs ! Et venant des milieux socialistes.... Et fin de cette royauté obsolète,.. il faut arrêter de rire !

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, vendredi 4 octobre 2019, 14:09

    Heureusement, M. Rousseau que vous n'êtes pas à la barre...!! Que d'inepties dans vos propos dignes d'un marginal. N'oubliez surtout pas que la France est absolument contre l'idée d'accueillir la Wallonie.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs