Le lobby bancaire veut sanctionner les épargnants de plus de 100.000 euros

Le lobby bancaire veut sanctionner les épargnants de plus de 100.000 euros

Le président de la Fédération bancaire européenne, Jean-Pierre Mustier, a estimé ce vendredi que les coûts liés aux taux d’intérêt négatifs subis par les banques doivent être répercutés sur leurs clients.

« Il serait extrêmement important que les taux négatifs ne s’arrêtent pas au bilan des banques… Les mesures doivent atteindre les clients si nous voulons que la politique monétaire produise son plein effet », a-t-il précisé.

Le patron d’UniCredit regrette en effet que plusieurs pays, dont la Belgique, n’appliquent pas le taux d’intérêt négatif. Aussi, faute d’appliquer le taux négatif, selon lui, il faudrait pénaliser les personnes ayant une épargne supérieure à 100.000 euros.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous