Le logo « Check Car-Pass » ou la transparence dans le processus d'achat des voitures d’occasion

Le logo « Check Car-Pass » ou la transparence dans le processus d'achat des voitures d’occasion

Si vous vérifiez le Car-Pass d'une voiture d'occasion, vous connaîtrez immédiatement toute l'histoire du véhicule : le kilométrage, mais aussi la norme euro de la voiture (plus elle est élevée, moins la voiture est polluante), la quantité de CO2 émise, et la méthode de test par laquelle ces valeurs d'émission ont été déterminées. Le document apporte également une réponse à la question de savoir si un contrôle après accident doit encore être effectué.

Décision d'achat

Le Car-Pass a vu le jour en tant qu’instrument permettant de repérer la fraude kilométrique. Mais entre-temps, il a été étendu à un document qui se veut un guide pour les acheteurs potentiels d'une voiture d'occasion lors de leur décision d'achat. Depuis le 1er mars, ces informations sont partagées avec l'acheteur au bon moment et au bon endroit : dans le show-room du vendeur et sur le site Internet, sous le logo « Check Car-Pass ».

Plus tôt dans le processus

« Ces informations importantes sont présentées sous le logo d’une manière uniforme pour l'acheteur », explique Michel Peelman, directeur général de Car-Pass. Derrière le logo sur le site se trouve un lien vers une page Internet spécifique où sont partagées toutes les informations du Car-Pass sur le véhicule. Le marchand peut aussi facilement télécharger et imprimer ces informations pour les placer dans le show-room. Un acheteur potentiel a ainsi accès à ces informations lorsqu'il est à la recherche de la voiture de ses rêves. Si les informations ne lui conviennent pas, il décide alors simplement de retirer la voiture de ses préférences. Cela permet d'éviter des surprises désagréables par la suite. Le vendeur est, bien entendu, toujours tenu de fournir un Car-Pass valable (max. 2 mois) à l'acheteur. S'il ne le fait pas, l'acheteur a légalement le droit d'annuler la vente et de récupérer son argent.