Mondiaux d’athlétisme: «On a eu raison d’y croire», sourient les Cheetahs, finalistes et assurées d’aller aux JO

belga
belga

Si la joie était au rendez-vous à l’arrivée, un court moment dans le stade dans l’attente des chronos, le doute s’était un peu installé. Camille Laus venait de se faire souffler la 3e place et la qualification directe pour la finale. « Je savais avant la course que les Pays-Bas étaient 4es en 3 : 27, on pouvait passer », expliqua Laus. « Donc, quand j’ai vu l’Ukrainienne me dépasser sur la ligne – je ne l’avais pas du tout senti revenir – j’ai regardé les temps et elles avaient fait 3 : 26 et quelque chose. Comme je savais que cela se jouait à un ou deux centièmes, je savais que c’était bon ».

La Belgique était la première équipe qualifiée au temps puisque seules les trois premières des deux séries avaient leur billet automatique. Les Pays-Bas, 4e de la 1e série en 3 : 27 : 40, sont les autres finalistes retenus grâce à leur prestation chronométrique.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous