Accueil Opinions Cartes blanches

Football Leaks: que fait le Portugal pour lutter contre la corruption dans le football?

Eva Joly, juge franco-norvégienne anti-corruption, s’étonne que Rui Pinto le lanceur d’alerte des Football Leaks soit en prison au Portugal.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En dévoilant des informations du plus haut intérêt public, Rui Pinto, le lanceur d’alerte des Football Leaks, offre aux autorités judiciaires portugaises une occasion unique de lutter efficacement contre la corruption dans le football.

Le 19 septembre 2019, les procureurs portugais ont retenu 147 chefs d’accusation à l’encontre de Rui Pinto. Les accusations portent principalement sur les crimes présumés d’accès non autorisé à des données et de violation de correspondance. Ainsi qu’une tentative d’extorsion. Rui Pinto est emprisonné au Portugal depuis six mois, dans l’attente de son procès.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs