Accueil Monde États-Unis

Conflit en Syrie: Trump dit vouloir laisser Turcs et Kurdes «résoudre la situation»

La Maison Blanche a annoncé le retrait des Américains du nord de la Syrie, ouvrant la voie à une offensive militaire turque contre les Kurdes.

Temps de lecture: 1 min

Donald Trump a justifié lundi la décision des Etats-Unis de retirer leurs soldats du nord de la Syrie en expliquant qu’il voulait laisser aux protagonistes impliqués dans ce conflit le soin de «résoudre la situation».

«La Turquie, l’Europe, la Syrie, l’Iran, l’Irak, la Russie et les Kurdes devront maintenant résoudre la situation», a expliqué le président américain dans une longue série de tweets, sa première réaction depuis que la Maison Blanche a annoncé le retrait des Américains du nord de la Syrie, ouvrant la voie à une offensive militaire turque contre les Kurdes.

«Il est temps pour nous de sortir de ces guerres ridicules et sans fin, dont beaucoup sont tribales», a expliqué le milliardaire républicain, qui avait annoncé à la fin de l’année dernière le retrait des troupes américaines de Syrie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Grulois Stanislas, lundi 7 octobre 2019, 17:12

    Il est en train d'enfoncer lui-même les clous de son cercueil, politiquement parlant. Après ça s'il n'y a pas suffisamment de représentants républicains s'alliant aux démocrates pour le destituer, c'est à n'y rien comprendre. Car même dans son camp des voies s'élèvent contre cette décision. Qu'on s'en débarrasse. Et au plus vite au mieux.

  • Posté par Grulois Stanislas, lundi 7 octobre 2019, 17:38

    Vous avez peut-être raison. Mais ce n'est pas à souhaiter. N'importe qui d'autre à part lui.

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 7 octobre 2019, 17:23

    On parie qu'il s'en sortira, et même qu'il sera réélu?

  • Posté par Thijs alain, lundi 7 octobre 2019, 16:29

    Q.I. de ce type..... 35? Aller 40 max. Quel con!

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 7 octobre 2019, 16:49

    Grave erreur que de penser que Donald Trump n'est pas intelligent. Il l'est et en est donc d'autant plus dangereux.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une