Nethys: le conseil d’administration d’Enodia se réunira mardi matin

Nethys: le conseil d’administration d’Enodia se réunira mardi matin

Le conseil d’administration d’Enodia (ex-Publifin), maison-mère de Nethys, se réunira finalement mardi matin, à 9h30, a-t-on appris lundi après-midi.

L’ordre du jour de la réunion n’est pas encore connu.

Dimanche, les administrateurs socialistes d’Enodia et de Finanpart avaient demandé que les conseils d’administration de ces deux entités se réunissent en urgence afin de convoquer, sans délai, une assemblée générale de Nethys, dont le CA a collectivement démissionné dans la soirée. Les représentants du MR avaient pour leur part réclamé une réunion du conseil d’administration d’Enodia dès ce lundi.

Cette réunion aura finalement lieu mardi matin, a confirmé Fabian Culot, administrateur MR au sein d’Enodia.

Dimanche midi, après avoir analysé les réponses et les documents transmis par Nethys, le gouvernement régional a annoncé avoir cassé les décisions de vente de trois filiales de l’entreprise (Voo, Elicio et Win), dont deux devaient être privatisées au profit de sociétés créées par François Fornieri, également administrateur de Nethys, avec co-financement de son administrateur délégué Stéphane Moreau. Le dossier a également été transmis au parquet fédéral.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM-POLITICS-GOVERNMENT-ROYALS-G59FB9OEQ.1

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, et son homologue autrichien Andreas Mattha ont célébré ce lundi l’arrivée du premier train de nuit reliant Vienne et Bruxelles.

    Retour des trains de nuit en Belgique: une solution du passé pour l’avenir ?

  3. «
Le Mercosur vend l’Amazone
», dénonçaient des opposants à l’accord lors d’une manifestation devant l’ambassade du Brésil en Belgique en août dernier.

    Unanimité wallonne contre le traité Mercosur

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite