Les héros des Mondiaux de Doha accueillis par les fans à l’aéroport de Zaventem (photos)

©News
©News

Les athlètes belges qui ont disputé les Mondiaux de Doha sont de retour sur le sol belge. Nafi Thiam, les Belgian Tornados, ainsi qu’une grande partie de la délégation, ont été accueillis par quelques dizaines de supporters ce lundi après-midi à l’aéroport de Zaventem.

À Doha, Thiam n’a pas renouvelé son titre mondial de l’heptathlon. La championne olympique n’a pas pour autant raté ses championnats. «Cela reste quand même une médaille d’argent aux championnats du monde» rappelait celle qui après être devenue la première championne du monde belge de l’histoire il y a deux ans, est aussi la première à compter deux médailles mondiales.

Les Tornados ont enfin vu leurs efforts récompensés. Jonathan Sacoor, Robin Vanderbemden, Dylan Borlée et Jonathan Borlée ont la 7e et 8e médaille à la Belgique en 17 éditions. Après en avoir gagné quatre en bronze lors des quatorze éditions initiales, les athlètes belges en ont gagné autant et d’un plus beau métal lors trois dernières éditions. Philip Milanov, et sa médaille d’argent au disque à Moscou en 2015 avait inauguré cette série toujours en cours.

L’autre belle satisfaction de ces Mondiaux tardifs dans la saison est bien entendu l’éclosion des relais féminin et mixte. Tous ont atteint leur objectif : entrer en finale où ils ont fini 5e et 6e. Ce faisant, ils s’assuraient d’un billet à destination des Jeux Olympiques de Tokyo. Ce sont les seuls de nos représentaient à avoir assuré leur place aux JO à l’occasion de ces championnats. Le mixte et les Cheetahs ont même battu leurs records nationaux.

Les trois équipes rejoignent dans l’avion Nafi Thiam (heptathlon), les marathoniens Koen Naert et Bashir Abdi, Hanne Claes (400m haies) et Isaac Kimeli (5000m) qui avaient rempli les critères auparavant.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10839195-004

    Soudain, la fin du monde à Venise

  2. Image=d-20191023-3WUWKM_high

    Comment Nethys est devenue l’EuroMillions pour ses top managers

  3. Image=d-20170615-3F9AGQ_high

    Bruxelles: la Cour des comptes évalue le déficit à 541 millions pour 2020

La chronique
  • Etats-Unis: quand le dissident torpille le président…

    Qui affrontera Donald Trump lors de l’élection présidentielle américaine de novembre 2020 ? Joe Biden et Elizabeth Warren se tirent la bourre depuis des mois. À moins que Michael Bloomberg ne vienne rebattre les cartes ?… Réponse le 16 juillet prochain, au terme de la convention démocrate de Milwaukee.

    Répéter cette question à l’envi laisse à penser que Donald Trump, en primus inter pares, sera d’office le candidat du Parti républicain… Si telle est l’hypothèse la plus plausible, gardons tout de même à l’esprit que ce n’est pas la seule.

    Ainsi, dimanche dernier, sur CNN, le sénateur sortant de l’Arizona, Jeff Flake, un des principaux détracteurs de l’actuel président au sein du Parti républicain, a lancé un appel pour que quelqu’un se présente, en interne, contre Trump. Ceci afin de « rappeler aux républicains ce que cela signifie vraiment d’être conservateur, et aussi d’être correct ».

    Flake pourrait-il être celui-là ? « Je ne pense pas, il y a de meilleurs candidats...

    Lire la suite

  • Le pactole des dirigeants de Nethys: dis, c’est comment 18,6 millions?

    Depuis la révélation des montants touchés par les dirigeants de Nethys, beaucoup ont tenté de se figurer ce que représentait ce chiffre stratosphérique. Deux millions, cinq millions on voyait encore à peu près, mais 11,6 millions pour un seul homme et 18,6 pour quatre, pour le coup on avait du mal.

    Sur les réseaux sociaux, chacun y est allé de son essai de mise en perspective. Pour Cédric Halin, le bourgmestre d’Olne...

    Lire la suite