Accueil Économie Mobilité

Wallonie: pour quelques routes de plus

La Wallonie veut réduire ses émissions, diminuer le recours à la voiture, arrêter l’artificialisation des sols. Est-ce possible en augmentant son réseau routier ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

La Wallonie va-t-elle mettre un frein au développement des routes sur son territoire ? Le nouveau gouvernement s’est engagé à ne pas étudier et à ne pas réaliser de nouvelles voiries ou extension de voirie. Il y aura cependant des exceptions : les travaux de sécurité et des connexions au réseau existant d’infrastructures essentielles (gares, hôpitaux et zones d’activités économiques). Sujet délicat : les réactions locales ont fusé. Et le ministre est vivement interpellé par des élus locaux, certains appartenant à des partis de la majorité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Valente Alexandre, mardi 8 octobre 2019, 11:51

    Préserver au maximum les surfaces agricole et restaurer la bio diversité ? Y a un gros problème là ! Y a trop d'agriculture...pas assez de terres suavages ni de forêts. Faut manger moins de viande, moins de bétaille et moins de champs pour les nourrir. Y aura moins de pesticides aussi et moins de gaz à effets de serre.

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs