Ligue 1: l’Olympique Lyonnais se sépare de son entraîneur, le Brésilien Sylvinho

©AFP
©AFP

Lyon a décidé de se séparer de son entraîneur brésilien Sylvinho a annoncé lundi soir dans un communiqué le club lyonnais, actuel 14e de la Ligue 1 de football après sa défaite dimanche dans le derby à Saint-Etienne (1-0).

Le club rhodanien n’a qu’un point d’avance sur le duo de derniers du classement, Dijon, que doit recevoir l’Olympique lyonnais le 19 octobre pour la prochaine journée de championnat, et Metz.

« L’OL a décidé de mettre en œuvre une procédure pouvant aboutir à la rupture du contrat de travail de Sylvio Mendes Campo Junior (dit Sylvinho) », précise le communiqué du club rhodanien qui reste sur une série de sept matches sans victoire en championnat de France.

« Pendant le déroulé de cette procédure, l’entraînement sera assuré par Gérald Baticle sous la direction du directeur sportif Juninho », poursuit l’OL.

Sylvinho (45 ans) est arrivé à l’Olympique lyonnais, nommé par Juninho, en juin dernier pour succéder à Bruno Genesio (décembre 2015-2019).

Après une présaison très décevante, l’Olympique lyonnais a débuté la Ligue 1 avec deux larges victoires, contre Monaco (3-0) puis Angers (6-0). Mais il a ensuite enchaîné une série de sept matches sans victoire (4 défaites, 3 nuls).

En Ligue des Champions, l’OL a concédé un résultat nul sur son terrain face au Zenit Saint-Pétersbourg (1-1) avant de gagner mercredi à Leipzig (2-0), une performance qui lui permet d’espérer une qualification pour les 8es de finale.

Toutefois, sur le plan du jeu, l’équipe lyonnaise reste très décevante tant sur le plan défensif qu’en terme d’animation offensive.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Botaka, une valeur sûre de la Jupiler Pro League.

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    Sporting Charleroi: Jordan Botaka espéré à Sclessin

  • SOCCER JPL D21 STVV VS RE MOUSCRON

    Par Stéphane Dupuis

    Mouscron

    D1A: dos au mur, Mouscron a stoppé Saint-Trond à temps

  • Les derniers matchs entre le Standard et Charleroi ont souvent été pauvres en buts. En sera-t-il de même ce dimanche?

    Par Didier Schyns

    Standard

    Le Standard et le Sporting de Charleroi vont s’affronter avec le top 4 dans le viseur

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous