Mondiaux de gymnastique: l’équipe masculine belge termine 18e des qualifications

©News
©News

L’équipe masculine belge a terminé à la 18e place des qualifications aux championnats du monde de gymnastique, lundi à Stuttgart. Les Belges n’iront donc pas aux Jeux Olympiques de Tokyo l’année prochaine. Il fallait terminer dans le top 12 pour décrocher un billet pour le Japon.

Maxime Gentges (Gym Club Malmedy), Noah Kuavita (Silok Deurne), Jimmy Verbaeys (Blauwput Omnisport), Luka Van den Keybus (Gymteam Sint-Niklaas) et Daan Kenis (Turnclub De Eik Lommel) terminent avec un total de 240,60 points (36.699 points au cheval d’arçons, 38.499 points aux anneaux, 42.466 points au saut, 40.965 points aux barres parallèles, 40.599 points à la barre fixe et 41.132 points au sol).

L’équipe féminine (Nina Derwael, Senna Deriks, Jade Vansteenkiste, Maellyse Brassart et Margaux Daveloose), 10e se weekend, verra pas contre l’Empire du soleil levant.

En individuel, Nina Derwael s’est qualifiée pour trois finales individuelles. Avec 55.441, elle a pris la 7e place qualificative du concours général. Elle est également première qualifiée aux barres asymétriques où elle défend son titre avec 15.141 points. Elle concourra aussi en finale du sol, puisqu’elle a obtenu la 8e note des engagées (13.600).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  2. POLITICS GOVERNMENT KING RECEIVES INFORMERS

    Coalition fédérale: les informateurs au Palais ce lundi sans avancée

  3. Emir Kir ne sait pas encore s’il introduira un recours contre la décision du Parti socialiste bruxellois.

    Le PS bruxellois tente d’éteindre l’incendie Kir

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite