Les températures vont dépasser les 20 degrés: les prévisions météo région par région

Les températures vont dépasser les 20 degrés: les prévisions météo région par région

Les températures vont progressivement augmenter cette semaine, dépassant les 20 degrés ce week-end, indique l’Institut royal météorologique (IRM). Par ailleurs, des averses intenses continueront de traverser le pays durant toute la semaine.

Nos prévisions météo région par région

Ce mardi soir, il y aura encore quelques pluies sur l’est du pays puis le temps deviendra généralement sec après minuit. Sur le centre et surtout sur l’ouest, le risque de quelques averses augmentera et persistera la nuit. Le temps sera partiellement à très nuageux avec par moments de larges éclaircies. En Ardenne, des nuages bas pourront se former et réduire la visibilité. Les minima atteindront 7 degrés en Hautes-Fagnes et 11 degrés sur l’ouest et le centre. Le vent sera partout modéré de secteur sud-ouest.

Mercredi, le temps deviendra rapidement instable dès la matinée avec de fréquentes averses pouvant être accompagnées d’un coup de tonnerre voire d’un peu de grésil. Le temps sera souvent très nuageux, mais l’une ou l’autre éclaircie pourra apparaître. Les maxima ne dépasseront pas 8 degrés en Hautes-Fagnes et 14 degrés au littoral. Le vent de sud-ouest deviendra modéré et parfois assez fort à l’intérieur des terres et il sera assez fort au littoral. Les rafales pourront atteindre 50 à 60 km/h sous les averses.

Jeudi, les prévisions restent incertaines. Les averses pourront encore être possibles en matinée, mais le temps deviendrait probablement plus sec à partir de l’ouest l’après-midi avec de plus larges éclaircies. Le vent de sud-ouest s’orientera à l’ouest et sera bien présent, modéré à assez fort dans l’intérieur et parfois fort au littoral. Les maxima atteindront jusqu’à 16 degrés.

Vendredi, le temps sera variable avec une alternance d’éclaircies et de passages nuageux. Le risque d’averses sera plus important sur la moitié nord. Les maxima seront compris entre 12 et 17 degrés.

Les prévisions pour le prochain week-end sont encore incertaines. Samedi pourrait être une journée assez agréable et temporairement plus sèche. Les nuages seraient plus nombreux sur le nord-ouest avec la possibilité de quelques gouttes. Ailleurs, les éclaircies seraient assez larges. Les maxima se situeront entre 17 et 20 degrés.

Dimanche, la nébulosité pourrait à nouveau devenir abondante avec un risque de précipitations croissant l’après-midi sur toutes les régions. Les maxima seront compris entre 17 et 21 degrés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Inventory Control2

    Radial, l’alternative de bpost à Amazon

  2. Le statut de «
PMR
» s’applique aux personnes en chaise roulante, aux malvoyants, aux femmes enceintes et aux personnes encombrées par un landau, un colis ou un bagage.

    Pour les personnes à mobilité réduite, prendre les transports en commun, une vraie galère

  3. d-20170713-3FU0WW 2017-07-13 16:52:12

    Amougies, le Woodstock belge, a 50 ans

La chronique
  • Hommage à la Catalogne

    Avant d’écrire 1984 (qui terrifie par son incroyable actualité), George Orwell avait participé à la guerre d’Espagne, plus particulièrement aux batailles livrées en Catalogne en 1936-1937 face aux troupes franquistes. Ceux qui s’intéressent à l’actualité politique catalane feraient bien de se plonger dans son Hommage à la Catalogne (republié chez 10/18), qui livre encore quelques clés pour comprendre cette région singulière et ses rapports avec le reste de l’Espagne.

    Ainsi, cette phrase : « Dans cette guerre, on eût dit que c’était toujours à qui manquerait l’autre ». N’est-ce pas un résumé laconique mais implacable de l’incompréhension historique entre l’Espagne et sa région la plus remuante et de l’échec des gouvernements successifs de Madrid et de sa justice ?

    Un pouvoir central qui privilégie systématiquement à la politique de la main tendue celle de la main sur la figure.

    L’Espagne, devenue...

    Lire la suite

  • Wallonie: le dernier des travaux de Di Rupo

    Ce n’est pas nécessairement un tsunami qui se prépare, mais le changement de présidents à la tête des partis francophones est un très grand chambardement. Ceux qui ont vécu depuis vingt ans avec Elio Di Rupo président du PS et grand manitou francophone, ceux qui ont grandi avec Olivier Maingain président de Défi et grand imprécateur francophone, devront changer de logiciel. On mesure l’ampleur de la révolution quand on ajoute la disparition, officielle du moins, du concept « Michel/Reynders » à la tête du MR, après le...

    Lire la suite