Accueil Culture Cinéma

«Chambre 212», un film qui respire la joie de faire du cinéma

Christophe Honoré met en scène de façon ludique et jubilatoire des conversations conjugales et donne à Chiara Mastroianni l’un de ses plus beaux rôles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Christophe Honoré et Chiara Mastroianni, que nous rencontrons à quelques heures de la projection de Chambre 212, gala d’ouverture du Festival du film francophone de Namur, ont un lien précieux et inattendu entre eux. Sixième film ensemble. Et il était évident qu’ils se retrouvent. Tout a commencé par Les chansons d’amour en 2007. «  À la fin du tournage, j’étais très frustré car j’avais l’impression de ne pas avoir pu la filmer autant que j’aurais aimé. Donc, très vite, j’ai écrit pour elle Non ma fille tu n’iras pas danser puis Les bien-aimés. » Peut-on parler pour autant de muse ? Christophe Honoré défend plutôt l’idée d’alter ego. « 

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs