Accueil Société

Une sculpture de cochon devant la Commission européenne pour interdire les cages (vidéo)

En Europe, 300 millions d’animaux vivent en cages.

Temps de lecture: 2 min

Une énorme sculpture d’un cochon regardant vers le Berlaymont, siège de la Commission européenne à Bruxelles, a été érigée mardi par des militants de l’action européenne « Exit les cages ! « . Ceux-ci sont à l’origine d’une pétition visant l’interdiction des cages dans les élevages européens. Lancée en Belgique par l’organisation de défense du bien-être animal Gaia, elle a récolté quelque 1,5 million de signatures l’année dernière, dont plus de 90.000 en Belgique.

En Europe, 300 millions d’animaux vivent en cages. Les 170 organisations qui soutiennent l’action « Exit les cages ! « réclament leur interdiction définitive.

La Commission européenne a la possibilité d’édicter de nouvelles directives en la matière, estiment les militants qui ont dès lors placé la sculpture devant ce lieu stratégique. Les partisans d’« Exit les cages ! « espèrent que la nouvelle Commission européenne se montrera à l’écoute et prendra cette initiative au sérieux.

« Nous avions besoin d’un million de signatures pour que notre pétition soit officiellement reconnue par la Commission. Selon la procédure obligatoire, elle doit à présent se pencher sur cette question. Nous espérons que ce sera un sérieux coup de pouce pour mettre fin à ces terribles conditions de vie en cage », a indiqué le président de Gaia Michel Vandenbosch.

La sculpture de ce cochon a été réalisée par l’artiste néerlandais Jantien Mook sous le nom « Ode au cochon ». Avant d’arriver à Bruxelles, elle avait déjà été exposée dans 12 villes aux Pays-Bas dans le cadre de cette campagne.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko