Accueil Monde Amériques

Rafael Correa: «Contrer le chaos à Quito»

Une hausse des prix du carburant décidée par le président Lenin Moreno a plongé l’Équateur dans la crise. L’ex-président Correa en appelle à de nouvelles élections.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Depuis une semaine, l’Équateur est en ébullition. La suppression des subventions sur les prix de l’essence et du diesel, qui ont fortement augmenté, couplée à un plan de flexibilisation des emplois voulu par le président Lenin Moreno, a mis le feu aux poudres. Des dizaines de milliers d’Indiens, mobilisés par leur confédération, la Conaie, marchaient sur la capitale Quito, des routes étaient bloquées par des barrages dans la plupart des 24 provinces, et les syndicats ont organisé des grèves qui paralysent le pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par LIMPACH BERNARD, mercredi 9 octobre 2019, 7:32

    Radio-Moscou est de retour ???

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs