Accueil Monde États-Unis

La Maison Blanche bloque la déposition d’un témoin-clé de l’affaire ukrainienne

Trump a interdit à l’ambassadeur auprès de l’UE, Gordon Sondland, de témoigner devant le Chambre des représentants. L’opposition démocrate n’a pas dit son dernier mot.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Espérant sans doute éviter un feu de prairie, l’Administration Trump a interdit mardi matin à son ambassadeur auprès de l’UE, Gordon Sondland, de témoigner devant la Chambre des représentants au sujet du scandale ukrainien. Sondland se trouvait en effet dans le Bureau ovale le 25 juillet dernier, lorsque le président Donald Trump, s’entretenant avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, a intimé à celui-ci de lancer une enquête sur le premier rival démocrate de Trump, Joe Biden, et confirmé avoir gelé toute l’aide militaire à Kiev quelques jours auparavant. Sondland, dans un témoignage de « lanceur d’alerte » divulgué la semaine passée, s’était alors ému en aparté du « chantage » d’État imposé par Trump à son jeune interlocuteur ukrainien, tout juste parvenu au pouvoir en mai à l’âge de 41 ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs