Coalition fédérale: informateurs, préformateurs et ensuite?

Geert Bourgeois et Rudy Demotte sont nommés préformateurs par le roi Philippe.
Geert Bourgeois et Rudy Demotte sont nommés préformateurs par le roi Philippe. - Photo News

Le duo composé du PS Rudy Demotte et du N-VA Geert Bourgeois a été chargé par le roi Philippe d’une mission de préformation. Les deux hommes « examineront les bases concrètes en vue de la formation d’un gouvernement fédéral autour de leurs partis respectifs, et ceci avec les quatre autres partis impliqués dans les discussions », soit le MR, le CD&V, l’Open VLD et le SP.A. Ils feront rapport au Roi le lundi 4 novembre, ce qui leur laisse moins d’un mois pour tenter de déminer un terrain qui apparaît d’emblée difficile.

Après la mission de préformateur, le Roi devrait nommer un formateur. Sa mission est la formation d’un gouvernement. Lorsqu’il y parvient, le formateur devient généralement le Premier ministre du nouveau gouvernement.

La désignation de Rudy Demotte et Geert Bourgeois ne veut cependant pas dire qu’un formateur sera nommé quand ils auront remis leur rapport. Lors des élections en juin 2010, la Belgique est restée sans gouvernement pendant 541 jours.

Le Roi a dû étoffer son vocabulaire pour faire face à cette crise  : informateur, préformateur, médiateur, clarificateur, conciliateur, négociateur, formateur.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous