Accident de Formule 2 à Spa: Juan Manuel Correa doit encore subir une opération avant une longue convalescence

Accident de Formule 2 à Spa: Juan Manuel Correa doit encore subir une opération avant une longue convalescence
Photo News

Le pilote de Formule 2 Juan Manuel Correa, impliqué dans l’accident fatal au Français Anthoine Hubert en août à Spa-Francorchamps, doit encore subir une opération lundi prochain à Londres avant d’entamer une convalescence « qui devrait durer de dix mois à un an ». C’est ce que l’Américain a expliqué dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux dans laquelle il prend la parole pour la première fois depuis le tragique accident et présente « ses condoléances les plus sincères » à la famille d’Anthoine Hubert.

« L’annonce a été un choc. On ne pense jamais que quelque chose comme ça puisse se produire jusqu’à ce que cela arrive », a confié Correa au sujet de la mort d’Hubert.

Le pilote de 20 ans a subi fin septembre une opération à la jambe droite de 17 heures. « Le chemin du rétablissement sera encore long », a-t-il déclaré. « Je ne sais toujours pas si je vais revenir un jour à 100 %, mais je suis très reconnaissant d’être en vie. Je suis très reconnaissant envers les personnes qui m’ont accompagné ces cinq dernières semaines. »

« Une autre opération est prévue lundi prochain. Cela devrait être la dernière ici à Londres », a ajouté le jeune pilote. « Après, début novembre, je vais me rendre à Miami pour voir ma famille et commencer ma convalescence, qui devrait durer, selon les médecins, de dix mois à un an. Je ne sais pas dans quel état est mon pied, car il est bloqué par un cadre en métal et je ne peux pas le bouger. »

Le 31 août, la monoplace de l’Américain a percuté de plein fouet celle d’Hubert à Spa-Francorchamps. Correa avait été immédiatement opéré en Belgique de fractures aux jambes et d’une blessure moins grave à la colonne vertébrale. Une semaine après l’accident, il avait été transféré en Angleterre et placé dans un coma artificiel et sous assistance respiratoire. Il a été extrait du coma le 21 septembre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Le Williams et Kubica n’ont jamais répondu à l’attente...

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Formule 1

    Formule 1: Robert Kubica, une histoire bien triste

  • @AFP

    Par Thierry Wilmotte

    Formule 1

    Hamilton achève 2019 en beauté, les yeux déjà rivés sur 2020

  • PHOTONEWS_10814938-127

    Par Sébastien Close

    Formule 1

    Max Verstappen: «C’est devenu un peu ennuyant de voir Lewis Hamilton gagner»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Les derniers vrais grands accords en Belgique datent de la fin des années nonante. Depuis, ce pays est complètement paralysé.
» © Dominique Duchesnes.

    Hendrik Vuye: «Vous avez eu Leterme, puis De Wever, demain vous aurez Van Grieken…»

  2. Cette Congolaise de 36 ans, Kavugho Mbafumoja, ici à l’hôpital général de Beni ce 3 décembre, a survécu à une attaque d’un groupe armé.

    L’est du Congo, nouvelle cible du combat djihadiste

  3. MELANIE DEBIASIO ©DOMINIQUE DUCHESNES

    Les Racines élémentaires de Melanie De Biasio: «J’ai perdu ma voix, j’ai vécu le pire, ça m’a rendu forte»

La chronique
  • Dans la hotte de saint Nicolas :{couques}, {nicnacs} et {spéculoos}

    Pour nombre d’entre nous, le 6 décembre fait revivre des souvenirs dont l’évocation suffit à nous convaincre que les enfants sages d’antan étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Pourtant, même si le contenu de la hotte du grand saint a bien changé, il recèle quelques indémodables qui suscitent chez petits et grands un même élan de gratitude vis-à-vis de ce mystérieux visiteur à qui l’on pardonne bien volontiers son intrusion d’un soir. Dans le sillage de celui-ci, cette chronique vous offre quelques friandises linguistiques qui ont bravé les décennies, tout comme les réalités qu’elles désignent.

    Une couque de Dinant, pas de Reims

    Pas de hotte de saint Nicolas sans couque, gourmandise lexicographique de solide consistance. Une couque bien différente de ces pâtisseries à base de pâte briochée que sont, en Belgique, la couque suisse et la couque au beurre (avec ses déclinaisons aux raisins et au chocolat). Il s’agit d’un pain d’épices à pâte très ferme, ce qui...

    Lire la suite

  • Question à la N-VA: pourquoi se rendre détestable?

    Stop Khattabi » en lettres capitales noires sur fond jaune, avec pour suivre « Pas d’activiste qui puisse contrecarrer les décisions de justice à la Cour constitutionnelle ». Le tout à côté du visage de l’ex-coprésidente d’Ecolo, érigée par la N-VA en ennemie publique numéro un.

    Cette campagne « ad feminam » sur Twitter est pour commencer totalement déplacée alors qu’il existe un Parlement pour...

    Lire la suite