Footbelgate: «Veljkovic ne peut plus travailler comme agent en Belgique», affirme l’Union Belge

©Photonews
©Photonews

Selon l’Union Belge de Football (URBSFA), Dejan Veljkovic, repenti et figure de proue du scandale qui touche le football belge, ne pourra plus agir en tant qu’agent de joueurs en Belgique. C’est ce qu’a confirmé le porte-parole de la Fédération Pierre Cornez à Belga mercredi après les déclarations de l’avocat de Veljkovic évoquant un retour aux affaires de son client dans le monde du football.

Après l’éclatement du « Footbelgate » et son arrestation, Dejan Veljkovic a conclu un accord avec la justice, bénéficiant du statut de repenti. Il s’est ainsi accordé sur une peine de prison de cinq ans avec sursis, une amende de 80.000 euros avec sursis et la confiscation de toutes les sommes d’argent obtenues illégalement. En échange, il a dû fournir à la justice des informations importantes et complètes sur son activité personnelle et sur les mécanismes utilisés dans le milieu en général.

Selon son avocat, toute cette histoire est désormais derrière Veljkovic qui désire à présent faire son retour dans le monde du football. Des contacts auraient déjà été pris dans le milieu belge et à l’étranger, a révélé Kris Luyckx au micro de la VRT. Or, Veljkovic est sur le coup d’une interdiction d’exercer de 10 ans en raison de son rôle dans l’arrangement du match Malines – Waasland-Beveren du 11 mars 2018. Selon Kris Luyckx, cela ne consiste pas un frein pour Veljkovic. « Mon client n’a jamais été affilié auprès de l’Union Belge et ne peut donc être sanctionné », clame-t-il.

Le service juridique de l’Union Belge a rétorqué que – conformément au règlement fédéral – les clubs ne peuvent travailler qu’avec des agents agréés. Et vu que Veljkovic est suspendu pour dix ans, les clubs ne peuvent pas collaborer avec lui. Le cas échéant, des sanctions pouvant aller de l’amende à la cessation de l’activité sportive sont prévues conformément à l’article B1901.2 du règlement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. RTS325FA

    Le coronavirus en 15 questions

  2. Ne pas consulter le médecin ou le dentiste peut conduire à un surcoût, pour le patient comme pour le système de soins de santé.

    Un Belge sur 20 ne va pas chez le médecin et se met en danger

  3. Ce lundi, le Roi a reçu Maxime Prévot (CDH), Meyrem Almaci (Groen) puis Bart De Wever (N-VA). © Belga.

    Négociations fédérales: l’option des gouvernements «Canada dry»

La chronique
  • Du triomphe des Verts à l’écologie comme religion

    Top là !… Les écologistes autrichiens n’ont pas longtemps hésité avant de signer un accord de gouvernement avec la droite très conservatrice autrichienne.

    Les « Grünen » allemands s’apprêtent à les imiter.

    Trois semaines plus tard, à Paris, l’extrême gauche écolo-anarchisante d’« Extinction-Rebellion » s’attaquait à des succursales bancaires et dégradait, après les avoir envahis, les locaux de la société financière BlackRock.

    Entre les deux événements, c’est le centrisme macronien qui décidait de se repeindre en vert. En vert cru.

    Il existe également un écologisme d’extrême droite, rappelait opportunément Le Figaro  : l’immigration désignée comme une pollution. La ruralité opposée à la ville corruptrice, retour à la terre. Le refus de la PMA ou de la GPA assimilé à un refus des OGM. Contre l’atteinte à l’intégrité de la nature, contre...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: des acteurs qui tournent en rond dans une pièce sans portes ni fenêtres

    Le catch 22 est une situation paradoxale à laquelle un individu ne peut échapper en raison de règles ou de limitations contradictoires. Le terme a été inventé par Joseph Heller qui l’a utilisé dans son roman « 1961 Catch 22 », se référant à une règle de l’Air Force selon laquelle un pilote qui continue à mener des combats aériens sans demander d’être relevé est considéré comme fou, mais est jugé assez sain d’esprit pour continuer à voler dès lors qu’il fait cette requête. On pourrait aussi parler de solution kafkaïenne où...

    Lire la suite