Plus de 500 plaintes contre la publicité de Bicky Burger: le Jury d’éthique publicitaire n’est pas compétent

Plus de 500 plaintes contre la publicité de Bicky Burger: le Jury d’éthique publicitaire n’est pas compétent
D.R.

Le Jury d’éthique publicitaire (JEP) a déjà reçu ce mercredi environ 500 plaintes concernant la publicité de la marque Bicky Burger sur les réseaux sociaux. Le JEP indique toutefois dans un communiqué « ne pas être compétent pour se prononcer sur cette communication ».

Il s’avère que l’expéditeur de cette campagne de publicité opère à partir des Pays-Bas et non de la Belgique. Dès lors, c’est à l’organe d’autodiscipline de la publicité du pays en question de traiter les plaintes.

« Le dossier est donc transféré à la Nederlandse Stichting Reclame Code qui examinera cette publicité et les plaintes y relatives conformément à sa procédure de traitement des plaintes », partage ce mercredi le JEP dans un communiqué tout en remerciant les personnes qui ont déjà introduit une plainte pour leur compréhension.

« Nous tenons également à souligner que nous ne pouvons pas répondre en particulier aux plaignants vu l’afflux exceptionnel de plaintes », ajoute le JEP.

La publicité, qui montre un homme frapper une femme car elle ramène un « faux » Bicky Burger, a provoqué mardi un tollé sur les réseaux sociaux.

Sur le même sujet
PublicitéBelgiquePays-Bas
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous