Un ancien SS touche en Belgique une pension allemande

Photo d’illustration
Photo d’illustration

Un ancien membre des Schutzstaffel, soit les SS, touche en Belgique une pension de l’Allemagne, est-il ressorti de la réponse fournie par le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, en commission de la Chambre à des questions de Sophie Rohonyi (Défi), Christophe Lacroix (PS), Samuel Cogolati (Ecolo-Groen) et Yasmine Kherbache (SP.A).

Selon les données reçues du Land de Rhénanie-du-nord-Westphalie, 14 personnes reçoivent en Belgique une rente de l’Allemagne parce qu’elles ont servi ou leur conjoint a servi dans l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale et ont été blessées. Il s’agit plus précisément de huit invalides de guerre, dont 7 ont la nationalité allemande et ont déménagé en Belgique, et 6 veuves, dont 3 ont la nationalité allemande. Une personne est un ancien SS, selon la réponse donnée à une question parlementaire en Allemagne.

Aucune indication ne permet toutefois d’imputer à ces bénéficiaires la participation à des crimes contre l’humanité, ce qui entraînerait la perte du droit à cette rente.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous