Accueil Opinions Éditos

Un examen pour Sylvie Goulard, un moment de vérité pour l’UE

Le candidat d’un plus petit pays aurait été éliminé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Sylvie Goulard, la commissaire européenne désignée par la France, repasse ce jeudi matin une audition de rattrapage au Parlement européen, après avoir été recalée lors de son premier passage en raison de questions sur son intégrité personnelle.

Tout le monde s’accorde pour dire que Goulard, eurodéputée respectée pendant huit ans, possède toutes les compétences pour être commissaire européenne au Marché unique et à l’Industrie de la Défense. La question sur laquelle devra statuer le Parlement européen est autre : la commissaire présente-t-elle toutes les garanties d’intégrité personnelle et d’indépendance, à une époque où les citoyens ne souffrent plus que leurs dirigeants prennent des libertés avec leur éthique personnelle, et avec les deniers publics ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vandiest Philippe, jeudi 10 octobre 2019, 10:09

    En imposant Goulard, Macron fait le contraire de ce qu'il demande aux autres de faire et dévalorise encore plus l'institution Europe qui n'en avait pas besoin. Grâce à lui, l' Europe apparaît encore plus comme un repaire de politicards particrates corrompus, grilles dans leur pays, et qu'on recycle la car on ne sait pas quoi en faire. La Belgique en sait quelque chose, elle en a fait sa spécialité...

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs