Défi: Gosuin et De Smet favoris pour succéder à Maingain

Défi: Gosuin et De Smet favoris pour succéder à Maingain

Cela fait vingt-cinq ans qu’Olivier Maingain est à la tête de l’ex-FDF. Il ne se représente pas à la présidence du parti amarante. Ce jeudi soir, le conseil général de Défi entérinera l’organisation de l’élection qui désignera son successeur. Deux personnalités se dégagent pour lui succéder, Didier Gosuin et François De Smet.

Le bourgmestre d’Auderghem a les faveurs de la grande majorité des Wallons et de pas mal de Bruxellois. Figure historique du parti, son bon bilan en tant que ministre de l’Économie a été abondamment souligné. Très populaire auprès de la majorité des militants, il incarnerait une forme de « transition douce ». Mais au-delà des nombreuses qualités reconnues à Didier Gosuin, son âge pose problème. Difficile, à 67 ans, d’incarner l’avenir du parti.

Son principal adversaire est, lui, un novice en politique. François De Smet, ancien directeur de Myria, a rejoint le parti à la demande d’Olivier Maingain. Malgré un parcours politique naissant, il compte déjà de nombreux soutiens chez Défi. Mais aussi son lot d’opposants. Certains craignent même que l’ancien président profite de la mauvaise connaissance de l’histoire et des structures du parti de son poulain pour continuer à tirer les ficelles en coulisses.

► De Smet et Gosuin ne sont pas les seuls noms qui circulent: notre décodage sur Le Soir+

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous