Accueil Société

La santé économique des hôpitaux reste préoccupante

Belfius publie la 25e édition de son étude Maha consacrée à la situation financière des hôpitaux belges. Leur bilan reste fragile face aux défis qui les attendent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il y a d’abord une bonne nouvelle : le nombre d’hôpitaux déficitaires est en baisse. 44 % d’entre eux étaient dans le rouge en 2017, contre 32 % en 2018. Mais ce n’est pas pour autant que l’analyse Maha (Model for Automatic Hospital Analyses) 2018 de Belfius délivre un diagnostic plus optimiste que les précédentes années : la situation des hôpitaux belges – qu’ils soient généraux, universitaires, publics ou privés – reste préoccupante.

Certes, leur chiffre d’affaires a augmenté de 5,2 % entre 2017 et 2018, pour atteindre 15,5 milliards d’euros. Ensemble, ils réalisent un résultat d’exploitation de 230 millions d’euros. Mais abstraction faite des éléments exceptionnels, leur résultat courant ne s’élève qu’à 31 millions, soit 0,2 % du chiffre d’affaires. « Cela signifie que la moindre perturbation des revenus peut avoir des conséquences catastrophiques dans le secteur », commente Belfius.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs