Bicky Burger s’enfonce dans la polémique: d’autres publicités sexistes refont surface

Bicky Burger s’enfonce dans la polémique: d’autres publicités sexistes refont surface
Bicky Burger - Facebook

Sous le feu des critiques depuis la publication d’une publicité sexiste mardi, Bicky Burger n’en est pourtant pas à son premier coup d’essai, comme le remarque RTL. Plusieurs publicités sexistes ont déjà été diffusées par la marque de burger au cours des cinq dernières années.

Le responsable de Bicky : « Nous ne nous attendions pas à telles réactions de protestation »

La publicité, qui montre un homme frapper une femme car elle ramène un « faux » Bicky Burger, a provoqué mardi un tollé sur les réseaux sociaux. Une dizaine d’autres publicités sexistes ont pourtant été publiées sur Facebook au cours des dernières années.

Ces publicités n’illustrent pas seulement les violences envers les femmes mais également, la femme utilisée comme objet sexuel. Ainsi, les fesses de Kim Kardashian et Nicki Minaj ont été transformées en petits pains burger. La marque Bicky Burger surfe sur ces stéréotypes pour vendre son produit, dégradant le corps de la femme pour attirer l’attention. Le Jury d’éthique publicitaire (qui n’est toutefois pas compétent pour traiter cette communication) a déjà reçu plusieurs centaines plaintes concernant cette publicité. « En comparaison avec d’autres campagnes, ce nombre est énorme », a indiqué mercredi le président du JEP, Piet Moens.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous