Diables rouges: la Belgique fait le spectacle face à Saint-Marin et se qualifie pour l’Euro 2020 (9-0, vidéos)

La Belgique a validé jeudi soir son billet pour la phase finale de l’Euro 2020 de football. En l’emportant facilement à domicile face à Saint-Marin (9-0) dans le groupe I, les Diables Rouges sont désormais assurés de terminer à l’une des deux premières places qualificatives pour le Championnat d’Europe qui aura lieu dans douze pays différents.

Dans le même groupe, la Russie s’est rapprochée encore un peu plus de la qualification en s’offrant à domicile l’Ecosse (4-0) grâce notamment à un triplé de son buteur Artem Dzyuba.

La Belgique est en tête du groupe I avec 21 points. La «Sbornaïa» talonne les Diables Rouges avec trois unités de moins et compte surtout désormais huit points d’avance sur le troisième, Chypre. Suivent le Kazakhstan (7), l’Ecosse (6) et Saint-Marin (0).

Les temps forts :

3e : Un centre, signé Alderweireld, trouve le dos de Lukaku, mais le ballon passe à côté du but des visiteurs.

8e : Accélération sur le flanc gauche de Chadli qui centre, mais le gardien plonge et coupe la trajectoire du ballon pour écarter le danger.

9e : Cette fois, c'est Hazard qui met le feu sur le flanc gauche et qui centre pour trouver Vanaken dans le rectangle. Le Brugeois tente une volée qui passe cependant un petit mètre à côté de la cage de Benedettini

17e :Coup franc décalé sur la droite. Hazard trouve la tête de Lukaku au point de penalty, la reprise de l'attaquant de l'Inter est joliment repoussée par Benedettini sur sa ligne. Mais finalement, la phase est annulée pour une position de hors-jeu de Lukaku.

20e : Coup de coin des Diables. Hazard combine avec Chadli dans le rectangle. Chadli talonne pour isoler son capitaine. La star du Real enchaîne avec une frappe enroulée qui passe un rien au-dessus de la transversale du but de Benedettini

27e : Les Belges essaient de trouver les espaces sur les flancs. Vertonghen centre pour Castagne dans le rectangle. La reprise de la tête passe au-dessus

28e : Lancé par Tielemans, Lukaku est mis sur orbite à l'entrée de rectangle. Le buteur belge n'hésite pas et frappe du droit. Le tir tendu troue Benedettini! Bg Rom inscrit ainsi son 50 ème but pour les Diables.

31e :Hazard est sur le flanc gauche. Il centre et trouve Lukaku aux 6 mètres. Big Rom amortit de la poitrine pour Chadli qui d'une frappe enroulée subtile double la marque  !

35e :Un centre de Mertens trouve Lukaku dans le rectangle. Le buteur talonne. Benedettini sauve sur sa ligne mais repousse le ballon dans les pieds de l'infortuné Brolli qui propulse le ballon au fond de ses filets.

41e :Lukaku se promène dans la défense de Saint Marin et arme finalement son pied droit pour fusiller Benedettini.

43e :Un tir contré de Hazard est récupéré par Castagne qui dans le rectangle remise pour Alderweireld. Le défenseur des Spurs canonne. C'est 5-0.

45e :Vanaken et Tielemans sont à la manoeuvre pour écarter le jeu sur la droite vers Hazard qui centre en retrait vers le point de penalty pour Tielemans qui en un temps crucifie Benedettini !

48e : Hazard talonne finement sur le flanc gauche pour isoler Chadli qui centre pour la tête de Castagne au second poteau, mais la reprise manque le cadre.

52e : Hazard s'amuse sur le flanc gauche et se crée tout seul une occasion. Mais son tir est repoussé par un Benedettini attentif sur ce coup.

53e : Jeu en triangle entre Vanaken-Hazard-Lukaku qui permet finalement à l'attaquant de l'Inter de tirer au but. Mais la frappe de Big Rom est dévissée

55e :Et les Diables encore et toujours. Mertens donne un bon ballon vertical dans le rectangle pour Hazard. Le tir du capitaine des Belges est sauvé par Benedettini.

61e :Passe tranchante géniale de Vanaken pour Mertens qui dans le rectangle arme une frappe croisée, mais le poteau est sur la trajectoire du ballon.

76e : Coup de coin belge. Verschaeren le joue court. Après un relais, le ballon arrive à Tielemans qui s'essaie à une frappe enroulée des 20 mètres. Mais le tir passe au-dessus.

79e :Phase arrêtée. Le ballon arrive tout de suite à Benteke qui aux 20 mètres, dos au but, pivote et frappe pour perforer Benedettini ! C'est 7-0!

84e :Alerté par Carrasco, Verschaeren plonge dans le rectangle mais se fait faucher dans les 16 mètres. C'est penalty. Le jeune anderlechtois se fait justice et inscrit le 8-0.

88e :Magnifique ballon en profondeur de Vertonghen pour Verschaeren sur le flanc droit. Le jeune prodige d'Anderlecht parvient à centrer devant le but pour Castagne qui inscrit le 9-0!

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Maxim Toller et Renaud Molders-Pierre, les avocats du prévenu, n’ont pas pu plaider.

    Il tue sa mère aimante et ne souhaite pas se défendre

  2. Le producteur bruxellois Sébastien Delloye, l’un des deux associés d’Entre chien et loup.

    Une première série belge sur Netflix: «C’est une opportunité en or»

  3. TENNIS DAVIS CUP COLOMBIA VS BELGIUM SUNDAY PRESS CONFERENCE

    Coupe Davis: la Belgique doit d’emblée… écraser la Colombie

La chronique
  • Le mauvais {œil du cyclone}

    La VRT est dans l’œil du cyclone » titrait récemment la rubrique Info de la RTBF à propos des critiques essuyées par son homologue flamande de la part de certaines personnalités politiques du Nord du pays. « Encore une expression mal utilisée, réagit un copywriter sur Twitter. L’œil du cyclone est l’endroit le plus calme de cet événement climatique. » Ce type de commentaire revient régulièrement, la saison cyclonique s’étendant sur toute l’année en matière de prescription langagière. Si la réalité météorologique est avérée, pourquoi tant de francophones s’en battent-ils l’œil ?

    Ces tours qu’on tient à l’œil

    Nous avons une conscience assez nette de l’évolution sémantique des mots. Lorsqu’une entreprise se veut agile, nous comprenons qu’il ne s’agit pas d’une qualité physique. Si votre...

    Lire la suite

  • Duel Bouchez-Ducarme: le MR s’expose, vertueux mais risqué

    Il faut d’abord saluer le formidable exercice de démocratie. La politique, ça se vit, ça se partage, ça s’expose. Et donc, pour cette raison, la campagne, sur la place publique pour la présidence du MR est un moment remarquable. D’autant plus quand dans quasi tous les autres partis francophones, les successions ont été « monarchiques » : le dauphin s’installait sans surprise sur le trône du Roi sortant. D’autant plus aussi dans un parti, le MR, qui avait ces dernières années cadenassé les discussions internes, gérées d’une...

    Lire la suite